Votre enfant a grandi et vous souhaitez lui donner de l’argent de poche ? Vous voulez en effet l’initier à la gestion d’un budget, lui apprendre la valeur de l’argent et des choses mais également lui permettre de disposer à tout moment d’argent en cas de besoin. L’argent de poche est également un moyen pour lui de montrer son indépendance face à vous et de subvenir à ses dépenses quotidiennes tout seul, un cinéma avec des copains, les transports, un repas, des vêtements … C’est également un bon moyen de lui montrer qu’il n’est plus un enfant et de le responsabiliser.

Selon une étude réalisée par Harris Interactive pour la Fédération Bancaire Française (FBF) en mars 2019, 47% des enfants âgés de 8 à 14 ans reçoivent de l'argent de poche. En moyenne les enfants prennent conscience de la valeur de l'argent à partir de 7 ans, l'âge auquel correspond l'apprentissage des chiffres à l'école. Oui mais voilà, vous ne voulez pas lui donner de l’argent directement de peur qu’il se le fasse voler ou qu’il le perde. Vous décidez donc de lui fournir une carte bancaire et vous êtes perdus devant les différentes cartes que proposent les banques pour les mineurs.

L’équipe E-Pay Space va vous présenter les différentes cartes bancaires qui peuvent être mises à disposition des jeunes aujourd’hui.

Avant tout, il est important de savoir que les banques traditionnelles ne proposent pas de vraie carte bancaire à débit immédiat avant l’âge de 16 ans. A partir de 16 ans, l'adolescent peut avoir une carte bancaire classique et même un chéquier toujours sous le contrôle bienveillant de ses parents. Avant cet âge de « liberté financière », les banques proposent plusieurs types de cartes adaptées aux jeunes dès l’âge de 12 ans en fonction du degré d’autonomie que ses parents veulent lui donner.

Voici les trois principaux types de cartes proposées par les banques pour les 12-17 ans :

1. Carte de retrait : cette carte est associée au compte épargne de l’enfant (livret A ou livret jeune) et permet uniquement de retirer de l’argent dans les distributeurs. En fonction des banques, elle peut être utilisée seulement dans les agences du réseau ou utilisables n’importe où en France et à l’étranger. Les parents peuvent paramétrer cette carte pour limiter le nombre et le montant des retraits par semaine et par mois. Elle coute entre 0 et 20€ par an. Cette carte s’adresse aux adolescents dont les parents souhaitent que leur enfant s’initie à la gestion d’un budget tout en contrôlant ses dépenses. C’est aussi pour les adolescents dont les parents veulent attendre de leur donner une première carte de paiement.

2. Carte prépayée rechargeable : cette carte est reliée au compte bancaire du parent ou de l’enfant. Elle apporte plus d’autonomie à l’adolescent car elle lui permet d’acheter en ligne, en magasin avec un code ou sans contact en France et à l’étranger dans la limite du solde disponible sur la carte et donc sans aucun découvert possible. En revanche, cette carte est pilotable à distance par les parents et l’enfant peut consulter ses dépenses ou son solde en temps réel via un site ou une application. Les parents peuvent définir les plafonds de retraits et de paiements peuvent être définis. Une fois que la somme versée est consommée, le parent fait un virement ou un transfert pour recharger la carte. Cette carte coûte en moyenne 15€ par an. Nombreuses sont les Fintech supportées par des Programme Managers, qui proposent ce type de cartes.

D’autres fonctionnalités plus évolués voient le jour sur la base du prépayé, avec notamment l’arrivée des portefeuilles électroniques (e-wallets) et des notions de cartes mères et cartes-filles avec l’usage de transferts de cartes à cartes, mais aussi avec l’arrivée de supports de paiement sans contact (mobile, montres connectées etc.).

3. Carte internationale à autorisation systématique : il s’agit d’une carte bancaire internationale reliée à un vrai compte sur lequel on peut mettre en place des virements et des prélèvements. Il n’y a en revanche aucun risque de découvert puisqu’une demande d’autorisation systématique est faite pour chaque paiement. Cette carte est couplée à une application qui permet à l’adolescent de gérer son budget et de visualiser ses dépenses. Les parents exercent un contrôle total. Elle coûte en moyenne 20€ par an et reste très intéressante puisqu’elle est moins chère qu’une carte classique à débit immédiat, accessible dès l’âge de 16 ans, au tarif de 40€ par an.

Ces cartes ont aujourd’hui plusieurs avantages, elles sont souvent très peu onéreuses et surtout "sans risque", les banques "investissent sur l'avenir"; et elles apprennent également dès le plus jeune âge la gestion budgétaire.

L’équipe E-Pay Space

Next Post